Bittrex bientôt sous le coup d’une action en justice ?

La plateforme d’échange de cryptomonnaies Bittrex pourrait faire l’objet d’une action en justice de la part de la SEC, malgré le fait qu’elle soit en train de mettre fin aux opérations locales à cause des difficultés réglementaires. Un nouveau coup dur pour la plateforme qui est sur le point de quitter le sol américain.

Bittrex dans le collimateur de la SEC, le gendarme financier américain

Bittrex est une plateforme d’échange de crypto-monnaies basée à Seattle, dans l’État de Washington aux États-Unis. Fondée en 2013 par Bill Shihara et deux autres partenaires, elle est aujourd’hui l’une des bourses de crypto-monnaies les plus populaires au monde. Elle permet aux utilisateurs d’acheter, de vendre et de trader des crypto-monnaies telles que le Bitcoin, l’Ethereum et le Litecoin, entre autres.

D’après un récent rapport du Wall Street Journal, la division de l’application de la loi de la SEC est susceptible de recommander que l’agence poursuive Bittrex pour des violations présumées liées à la protection des investisseurs. En mars, l’unité d’application de la SEC a informé Bittrex d’une action potentielle. Dans une lettre, la SEC a déclaré que Bittrex avait violé les lois en agissant comme bourse, courtier et chambre de compensation sans s’inscrire auprès du régulateur.

Cependant, l’avocat général de Bittrex a déclaré que l’incapacité de l’entreprise à se conformer aux règles de la SEC était due au manque de clarté réglementaire dans le domaine des crypto-monnaies. La SEC n’a pas encore décidé si elle poursuivra Bittrex malgré sa décision de fermer ses opérations aux États-Unis. Bittrex discutait avec la SEC fin 2022 pour savoir comment enregistrer ses opérations.

Voir aussi  Faire du stacking sur Nexo et ses 12% d'intérêts par an

Des règles trop restrictives financièrement pour Bittrex

Avec le temps et les éléments de la SEC, l’entreprise s’est rendue compte qu’il n’y avait pas d’opportunité de suivre les règles de la SEC sans cesser essentiellement toutes ses activités génératrices de revenus aux États-Unis. L’avocat général de Bittrex a souligné que le manque de clarté réglementaire de la SEC entraînait des coûts substantiels et aucune certitude quant à ce qui peut ou non être offert.

Bittrex global

Bittrex a annoncé son intention de fermer toutes ses opérations aux États-Unis le 31 mars, citant l’environnement réglementaire et économique difficile. Avant de quitter les États-Unis, Bittrex avait déjà payé plus de 29 millions de dollars d’amendes au département du Trésor des États-Unis pour des violations de sanctions dans la région de la Crimée, Cuba, l’Iran, le Soudan et la Syrie entre 2014 et 2017.

De plus, Bittrex ne sait pas si la SEC engagera une action en justice maintenant que l’entreprise se retire des États-Unis. Si l’agence décide de prendre des mesures, Bittrex envisage de contester sa décision en justice, à moins que les régulateurs ne présentent une offre raisonnable de règlement. Une nouvelle fois, on constate de nouvelles attaques de la part de la SEC sur des plateformes d’exchange, comme ce fût le cas pour la plateforme Beaxy récemment.


Source : Rapport Wall Street Journal

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *