Bittrex contraint d’arrêter ses activités aux États-Unis

Bittrex, la plateforme d’échanges de cryptomonnaies, annonce la fermeture de sa branche crypto qui se trouve aux États-Unis, car la plateforme n’est plus viable financièrement, tant les contraintes règlementaires sont difficiles.

La fin de la branche crypto de Bittrex aux États-Unis

Bittrex, une petite entreprise d’échange de cryptomonnaies basée à Seattle qui a été fondée en 2013, a annoncé qu’elle fermait sa bourse de cryptomonnaies aux États-Unis. Selon le PDG et co-fondateur de Bittrex, Richie Lai, il n’est pas « économiquement viable » de continuer à faire des affaires dans l’environnement réglementaire actuel aux États-Unis.

Lai a tweeté que les exigences réglementaires étaient souvent peu claires et appliquées sans discussion ni contribution appropriées, ce qui aboutit à un paysage concurrentiel inégal. Bittrex est actuellement la 71e plus grande bourse de crypto-monnaies, avec un volume de trading de 24 heures de seulement 11,7 millions de dollars, selon CoinGecko, moins que certaines bourses décentralisées comme Uniswap, Pankcakeswap, et Orca.

Dans une annonce faite le 1er janvier 2021, Bittrex a également indiqué qu’elle retirerait de sa plateforme les crypto-monnaies Monero, ZCash et Dash. Les raisons de ces suppressions n’ont pas été données, mais il s’agit de « privacy coins« , une classe de crypto-monnaies qui offrent des transactions impossibles à tracer. Or, on sait que dernièrement, les privacy coins sont dans le collimateur du gouvernement américain pour de multiples raisons et surtout, en raison de l’anonymat que ces cryptomonnaies permettent d’obtenir.

Les régulateurs américains lancent la plus grande répression contre les cryptomonnaies

La décision de Bittrex intervient alors que les régulateurs américains lancent peut-être la plus grande répression à ce jour contre l’industrie des crypto-monnaies.

Voir aussi  Ce colosse du contenu pour adultes collabore avec Sandbox

La Securities and Exchange Commission (SEC) a récemment infligé des amendes à plusieurs entreprises américaines de crypto-monnaies, dont Kraken, tandis que la Commodity Futures Trading Commission (CFTC) a intenté une action en justice contre Binance, la plus grande bourse de crypto-monnaies au monde. Parallèlement, la SEC lancé une nouvelle offensive contre la plateforme Beaxy à cause d’un manque d’enregistrement.

Dans ce contexte, Bittrex a annoncé que ses clients américains devaient retirer leurs fonds d’ici au 30 avril et que les transactions continueraient jusqu’au 14 avril. Cependant, la société continuera d’exploiter sa plateforme Bittrex Global pour les traders en dehors des États-Unis. Une bien triste nouvelle pour cette plateforme qui a connu le Bitcoin à ses débuts et qui démontre encore une fois l’acharnement étatique envers les cryptomonnaies.

Source : Déclaration Bitrex, Tweet Richie Lai

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *