La SEC lance une offensive contre une nouvelle plateforme crypto

La SEC, le régulateur américain des marchés financiers, continue de s’attaquer au secteur des crypto-monnaies et vise maintenant la plateforme d’échange Beaxy.com. Cette dernière est accusée d’avoir exercé sans enregistrement diverses activités, telles que celle de courtier, ce qui constitue une violation de la réglementation en vigueur.

Nouveau dépôt de plainte de la part de la SEC contre la plateforme d’échange Beaxy

Le secteur des cryptomonnaies subit actuellement des réglementations strictes de la part des autorités de régulation américaines. La Securities and Exchange Commission (SEC) a récemment porté plainte contre Beaxy.com et certains de ses dirigeants pour défaut d’enregistrement.

En d’autres termes, la SEC accuse Windy Inc (Beaxy Digital Ltd) d’avoir agi en tant qu’exchange et courtier sans avoir été enregistré auprès de l’organisme régulateur américain. Celle-ci la qualifie même de plateforme non sécurisée et dangereuse pour les traders et les investisseurs. Dès lors, la plateforme Beaxy a rapidement réagit et a suspendu immédiatement ses services en raison de l’environnement réglementaire incertain qui entourait ses activités.

Suspension services Beaxy

Le fondateur de Beaxy, Artak Hamazaspyan, est également accusé d’avoir levé 8 millions de dollars lors d’une offre initiale de jetons (ICO) non enregistrée du token BXY. De plus, il aurait détourné plus de 900 000 dollars pour des jeux d’argent et d’autres usages personnels.

Cette affaire rappelle une fois de plus aux plateformes et aux exchanges proposant des actifs numériques que leurs modèles économiques doivent se conformer et s’adapter à la loi, et non l’inverse.

Gary Gensler, président de la SEC

L’ensemble de ces accusations ont été portées devant le tribunal fédéral de Chicago et seront traitées dans les jours à venir.

Voir aussi  Lightning Network maintient le cap malgré le bear market de Bitcoin

Des règlementations qui freinent le développement de l’écosystème crypto

Ces réglementations strictes sur le secteur des cryptomonnaies aux États-Unis sont susceptibles de freiner le développement de cette industrie, selon le PDG de Coinbase. Les régulateurs sont de plus en plus inquiets des risques liés aux cryptomonnaies, tels que la fraude, le blanchiment d’argent et la volatilité des prix.

Les plateformes d’échanges de cryptomonnaies doivent donc prendre en compte les réglementations en vigueur et s’adapter à la loi pour éviter d’être la prochaine cible des régulateurs. Un peu plus tôt, la SEC a également poursuivi Binance pour violation de certaines règles de prévention des activités illégales. De son côté, Coinbase Global Inc. est également sous le coup d’une enquête de la SEC pour des potentielles violations de la législation sur des securities.

En résumé, les réglementations imposées par les autorités de régulation américaines montrent que les bourses de cryptomonnaies doivent être enregistrées et respecter les lois afin d’éviter des poursuites judiciaires. Les régulateurs sont de plus en plus virulents envers les risques liés à la cryptomonnaie, et les bourses doivent prendre en compte ces réglementations pour protéger leurs utilisateurs et éviter des poursuites. Les entreprises du secteur doivent s’adapter et respecter les lois pour garantir la durabilité de leur activité dans un environnement réglementaire strict.

Source : Annonce Beaxy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *