Hong Kong : Le nouvel Eldorado pour les crypto-monnaies ?

Dans un monde où les cryptomonnaies sont de plus en plus scrutées et réglementées, Hong Kong se démarque en se positionnant comme un refuge pour cette industrie en pleine expansion.

Hong Kong invite les grandes plateformes à poser leurs valises

Alors que l’industrie des cryptomonnaies fait face à des défis réglementaires aux États-Unis, Hong Kong se positionne comme un refuge potentiel pour cette industrie en pleine croissance. L’objectif de la région est de devenir un centre mondial pour les cryptomonnaies.

L’Autorité Monétaire de Hong Kong (HKMA) a pris des mesures proactives en encourageant les banques internationales, notamment HSBC et Standard Chartered, à rendre leurs services plus accessibles aux clients du secteur des cryptomonnaies, comme le rapporte le Financial Times. Cependant, ces banques restent prudentes quant à leur engagement dans ce domaine.

En plus de ces efforts, Hong Kong cherche à attirer les principaux acteurs de l’industrie des cryptomonnaies. Johnny Ng, un député de Hong Kong et un conseiller économique influent du gouvernement de Pékin, a invité publiquement les opérateurs mondiaux de trading d’actifs virtuels, y compris Coinbase, à s’installer dans la région.

Cette initiative, bien que discrète, vise à faire de Hong Kong un centre mondial pour les cryptomonnaies. C’est une démarche surprenante, étant donné que la Chine continentale a presque interdit l’utilisation des cryptomonnaies. Cependant, il semble que la Chine soutienne cette initiative pour sa région autonome, Hong Kong, qui a joué un rôle clé dans l’émergence de la finance crypto.

Hong Kong a été le berceau de plusieurs entreprises majeures de l’industrie des cryptomonnaies, comme Tether (et son stablecoin l’USDT) et la bourse Crypto.com. Elle a également été le siège opérationnel de FTX, avant que cette dernière ne déménage aux Bahamas.

Voir aussi  Les avantages injustes d'Alameda sur FTX

Devenir un hub pour les cryptomonnaies

Dans sa volonté de devenir un hub mondial des crypto-monnaies, Hong Kong déploie des efforts considérables, allant de la séduction des entreprises de crypto-monnaies chinoises continentales à l’éventuelle expérimentation d’un dollar numérique sur son marché hypothécaire.

Selon le rapport, les banques basées au Royaume-Uni et la Banque de Chine ont été interrogées le mois dernier par la HKMA quant à leur réticence à accepter les bourses de crypto-monnaies en tant que clients. Dans une lettre datée du 27 avril, la HKMA a souligné que les procédures de diligence requises pour les clients potentiels ne devraient pas imposer de charges excessives, en particulier pour ceux qui établissent un bureau à Hong Kong.

Standard Chartered a déclaré maintenir un dialogue régulier avec les régulateurs sur divers sujets, tandis que HSBC a confirmé son implication continue dans la surveillance des politiques et des développements de l’industrie émergente des crypto-monnaies à Hong Kong.

Cette incitation de Hong Kong à ce que les banques acceptent les clients liés aux crypto-monnaies intervient à un moment où certains pays, comme les États-Unis, renforcent leur surveillance des bourses de crypto-monnaies. La semaine dernière, l’affilié américain de Binance a suspendu temporairement les dépôts en dollars suite à une demande de la Securities and Exchange Commission visant à geler ses avoirs. De plus, d’autres structures comme Bakkt déliste des cryptomonnaies pour ne pas se retrouver dans le viseur de la SEC.


Source : Financial Times

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *