Hack Bitrue : L’exchange victime d’un vol à 23 millions de dollars

Bitrue, la plateforme d’échange de cryptomonnaie vient d’être victime d’un vol estimé à 23 millions de dollars en différentes cryptomonnaies. Par chance, seul le hot wallet de l’entreprise semble affecté, ce qui représente moins de 5% des fonds totaux de Bitrue.

Bitrue suspend tous les retraits temporairement suite à ce piratage

La nouvelle vient de tomber et fait de nouveau tremper l’écosystème et surtout, les clients de la plateforme Bitrue. Dans un communiqué officiel, la plateforme vient d’annoncer avoir identifié une vulnérabilité dans l’un des hot wallets à 07:18 (UTC), le 14 avril 2023, ce qui a permis à un hacker de dérober la somme de 23 millions en dollars. D’après les premiers éléments, ce sont les cryptomonnaies ETH, QNT, GALA, SHIB, HOT et MATIC qui ont été impactés par ce vol.

L’équipe indique également avoir été en mesure de résoudre ce problème rapidement et d’empêcher la poursuite de l’exploitation des fonds. Une enquête est en cours pour trouver l’origine de la vulnérabilité, mais aussi pour tenter de récupérer les fonds volés par l’attaquant.

Le côté positif est que le portefeuille de stockage impacté ne contenait que moins de 5% des fonds totaux de Bitrue. Les autres portefeuilles n’étant pas compromis, Bitrue va quand même procéder à un examen minutieux de ses systèmes de sécurité pour empêcher que le pire ne se produise.

En parallèle et afin de procéder à des vérifications de sécurité supplémentaires, Bitrue suspend temporairement tous les retraits et prévoit de rouvrir les retraits le 18 avril 2023. De plus, l’entreprise souligne qu’elle indemnisera tous les utilisateurs affectés par cet incident dans leur intégralité. Plus de peur que de mal donc pour la majorité des personnes qui détenaient des actifs numériques sur la plateforme d’échange.

Voir aussi  Bitmain se fait taper sur les doigts par les autorités chinoises

Alors que la plateforme GDAC était, elle aussi, victime d’un hack à hauteur de 13 millions de dollars cette semaine, ces éléments révèlent que les plateformes d’échanges de cryptomonnaies centralisées ne sont à l’abri de rien. Rien ne vaut détenir soi-même ses actifs en utilisant des portefeuilles matériels sécurisés comme Ledger ou SafePal.


Sources : Communiqué Bitrue, Tweet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *