Hack GDAC : La plateforme d’échange se fait voler 13 millions

Nouveau hack dans l’écosystème crypto avec le vol de 13 millions de dollars sur la plateforme d’échange de cryptomonnaie sud-coréen GDAC. D’après les premiers éléments, ce vol représente 23% des actifs numériques détenues par la plateforme GDAC.

La bourse de crypto monnaies sud-coréenne GDAC suspend ses services suite au hack

La plateforme GDAC, une plateforme d’échange de cryptomonnaie, a été victime d’un piratage dimanche 9 avril. Les hackers ont transféré près de 23% des avoirs de GDAC, soit près de 13 millions de dollars de crypto, depuis le hot wallet de la bourse vers un portefeuille non identifié. Selon les premiers éléments de GDAC, les pirates ont volé près de 61 bitcoins (BTC), 350,5 Ethers (ETH), 10 millions de tokens WEMIX et 220 000 USDT.

Suspension GDAC

Après l’incident, GDAC a suspendu ses services de retrait et de dépôt et a signalé l’incident à la Korea Internet and Security Agency et à la Financial Intelligence Unit, les agences de sécurité gouvernementales. En parallèle, GDAC a également demandé aux autres plateformes d’échange de cryptomonnaies de bloquer les transactions entrantes en provenance d’adresses suspectes et travaille à la récupération des fonds.

Pour le moment, aucune date n’a été communiquée quant à la reprise des dépôts et retraits à cause de l’enquête. En plus de renter de retrouver les fonds volés, la plateforme doit résoudre les problèmes de sécurités qui ont permis au hacker de voler les 13 millions de dollars.

Des pirates toujours plus nombreux, que ce soit dans la DeFi ou sur les plateformes

Depuis environ un an et demi, de nombreuses plates-formes de crypto ont été la cible de piratages et d’exploitations frauduleuses. L’attaque la plus importante à ce jour a été celle du bridge Ronin d’Axie Infinity, qui a entraîné une perte de 625 millions de dollars l’année dernière. Plus récemment, le protocole de finance décentralisée SushiSwap a été victime d’une exploitation pour un montant de 3,3 millions de dollars le week-end dernier. Nous pourrions également citer le hack d’Euler finance dont le pirate a restitué l’intégralité des fonds et qui vont être redistribué aux utilisateurs.

Voir aussi  La Tokenisation des actifs : Une révolution financière risquée

Selon Chainalysis, une société d’analyse onchain, les piratages de cryptomonnaies sont en augmentation, avec 3,8 milliards de dollars d’actifs volés par des acteurs illicites l’année dernière. Il s’agit de la plus grande perte annuelle jamais enregistrée dans l’histoire de la crypto.

Face à ces attaques, il est crucial pour les plateformes de mettre en place des mesures de sécurité plus strictes pour protéger les actifs de leurs utilisateurs. Les récents piratages soulignent l’importance de la sécurité dans l’espace de la crypto, et rappellent qu’il est indispensable de se prémunir contre les risques liés à la conservation des cryptoactifs. En tant que particulier, les portefeuilles matériels comme Ledger font partie des mesures de sécurité indispensables.


Sources : Tweet Arkham, Rapport Chainanalysis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *