MetaMask : Bientôt une fonction contre les escroqueries

MetaMask, le célèbre portefeuille à la tête de renard, prévoit d’intégrer une nouvelle fonctionnalité qui alertera les utilisateurs en cas d’interaction avec des escroqueries connues. Un nouveau pas en avant de la part de MetaMask pour lutter contre les arnaques en tout genre.

MetaMask en marche de bataille et lutte contre les escroqueries

Aujourd’hui, il ne se passe pas 1 minute sans qu’un investisseur crypto ne soit victime d’une arnaque après avoir signé un contrat ou un message corrompu. Bien que le matériel pour stocker ses cryptomonnaies soit sécurisé, la plus grande faiblesse se trouve généralement entre l’appareil et la blockchain, c’est-à-dire vous. Entre les autorisations des contrats qui permettent de siphonner les fonds d’un portefeuille à distance, les signatures qui permettent une usurpation d’identité numérique, il est parfois difficile de passer entre les mailles.

Afin de lutter contre la quantité grandissante d’escroqueries en tout genre, MetaMask travaille actuellement sur une nouvelle fonctionnalité qui devrait vous avertir en cas de suspicion d’arnaque. Pour cela, le portefeuille va s’appuyer sur une base de donnée, une sorte de liste noire, des arnaques les plus courantes, partagée entre plusieurs plateformes, dont OpenSea.

Dans le cadre de notre engagement continu à assurer la sécurité de notre communauté, nous travaillons avec nos amis d’OpenSea et BlockAid sur une fonctionnalité expérimentale dans MetaMask qui avertira les utilisateurs lorsqu’ils interagissent avec des escroqueries connues.

L’équipe MEtaMask

En cas d’interaction avec un contrat malveillant, MetaMask avertira les utilisateurs pour éviter qu’il ne signe la transaction en question.

Signature MetaMask arnaque

En parallèle, BlockAid va analyser les comportements malveillants sur la blockchain tels que les signatures abusives ou encore le siphonnage de portefeuille. Ces efforts conjoints doivent permettre de réduire la quantité de vols en sensibilisant les utilisateurs avec un message clair et précis, ce qui n’était pas le cas auparavant.

Voir aussi  Polygon devient la blockchain des gamers

Après les dernières rumeurs d’airdrop autour du portefeuille, les équipes de développement ont probablement jugé nécessaire d’accélérer la cadence afin de protéger leurs utilisateurs. Alors que certains portefeuilles comme Rabby Wallet avaient déjà intégré cette fonctionnalité depuis plusieurs mois, il vaut mieux tard que jamais pour MetaMask qui tente de rattraper son retard.


Source : Tweet MetaMask

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *