MicroStrategy achète 6 455 BTC supplémentaires

MicroStrategy, une entreprise spécialisée dans l’édition de logiciels informatique décisionnelle et un important investisseur en Bitcoin, poursuit ses achats de la crypto-monnaie malgré les turbulences récentes du marché. L’entreprise a récemment annoncé l’achat de 6 455 BTC supplémentaires, soit environ 150 millions de dollars, à un prix moyen de 23 238 dollars par unité au 23 mars.

Toujours plus de Bitcoin (BTC) pour MicroStrategy avec l’achat de 6 500 BTC

Cette nouvelle acquisition a permis à MicroStrategy d’augmenter son stock de Bitcoin à 138 955 BTC, pour une valeur totale de 4,1 milliards de dollars, soit un prix moyen de 29 817 dollars par pièce. Michael Saylor, co-fondateur de MicroStrategy et ancien PDG, a précisé que cette acquisition avait été effectuée après que l’entreprise a remboursé son prêt de 205 millions de dollars à Silvergate avec une réduction de 22%.

Bitcoin Micro Strategy

Ces mouvements de MicroStrategy en Bitcoin reflètent la confiance de l’entreprise dans la crypto-monnaie, ainsi que sa conviction que le Bitcoin est une réserve de valeur solide et une protection contre l’inflation. Depuis leur premier investissement en Bitcoin en août 2020, MicroStrategy a accumulé un stock important de BTC, le roi des cryptomonnaies, et continue d’acheter malgré les fluctuations du marché.

Ces dernières acquisitions ont renforcé la position de MicroStrategy en tant qu’un des plus grands investisseurs institutionnels en Bitcoin. L’entreprise a également ouvert la voie à d’autres sociétés qui cherchent à ajouter le Bitcoin à leur trésorerie, créant ainsi une demande accrue pour la crypto-monnaie.

L’optimisation fiscale de MicroStrategy en décembre 2022

En décembre dernier, Michael Saylor a vendu 704 BTC, soit une petite partie de son pactole doré. Cette décision intensionnelle de vendre ses bitcoins avait pour but d’encaisser une perte et ainsi optimiser la déclaration fiscale de son entreprise. Cela peut sembler contre-intuitif, mais c’est une pratique courante chez certains investisseurs. En vendant une partie de ses actifs à pertes, il est possible de réduire les taxes et de générer un avantage fiscal.

Voir aussi  Bitcoin : ils minent du BTC sur d’anciennes mines de forage de gaz

De plus, le fait de vendre du Bitcoin a aussi permis à Michael Saylor de profité d’une exception à la règle interdisant la vente fictive d’actifs à perte pour les racheter moins de 30 jours plus tard. En effet, la crypto n’est pas considérée comme une action aux États-Unis, il n’y a donc pas de règle spécifique qui s’y applique.

Après avoir vendu les 704 BTC, MicroStrategy a racheté 810 BTC seulement deux jours plus tard. Ainsi, Michael Saylor n’a jamais eu l’intention de retirer le moindre Bitcoin de son trésor de guerre. Fidèle à sa stratégie du DCA (Dollar Cost Averaging), il continue d’en acheter en 2023 comme nous venons de le voir précédemment.

Sources :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *