Ethereum : un taux de déflation record pour l’ETH

Le marché de la cryptomonnaie est en ébullition : la quantité d’ETH brûlé atteint des niveaux records, entraînant une déflation de l’offre. Avec l’approche de la mise à jour « Shapella » et la diminution de l’offre prévue dans l’année à venir, les investisseurs se posent des questions sur l’avenir de cette cryptomonnaie. Découvrez dans cet article les dernières tendances et projections pour Ethereum.

Une destruction d’ETH de plus en plus forte

L’offre d’Ethereum diminue rapidement en raison de l’augmentation de la quantité d’ETH détruits, ce qui a entraîné un taux de déflation record. Pour rappel, le processus de destruction (burn) a été introduit mi-septembre avec l’EIP-1559 dans le but d’optimiser l’utilisation du gaz sur le réseau Ethereum. Cependant, l’effet secondaire de ce processus est que la blockchain Ethereum brûle actuellement plus d’ETH qu’elle n’en produit, ce qui signifie que l’émission est négative ou déflationniste.

Selon Ultrasound Money, la croissance de l’offre au cours du dernier mois a été de -0,33 %. À plus court terme, la déflation est proche de -0,5 % pour le moment. Depuis la fusion (This Merge) ayant eu lieu le 15 septembre dernier, l’offre d’Ethereum a diminué de 72 258 ETH, soit environ 130 millions de dollars aux prix actuels.

Ces statistiques laissent supposer que d’ici à l’année prochaine, l’offre d’Ethereum aura diminué d’un million trois cent mille ETH supplémentaires, pour atteindre approximativement 119 millions. Le taux actuel destruction est d’environ 123 ETH par heure. Le protocole qui consomme le plus de gaz en ce moment est Uniswap, avec une moyenne de 15 % des ETH détruits.

Du côté des validateurs, il y a actuellement plus de 17,9 millions d’ETH bloqués sur la Beacon Chain, ce qui représente environ 15 % de l’offre totale en circulation, soit environ 32 milliards de dollars.

Voir aussi  Faire du Stacking d’Ethereum 2.0 (ETH) sur Kraken

Des inquiétudes autour de la mise à jour Shapella et un afflux massif d’ETH

Malgré ces destructions massives d’ETH, il y a eu des inquiétudes quant à l’afflux d’ETH sur les marchés après la mise à niveau « Shapella » qui sera déployée le 12 avril. Néanmoins, cette thèse est peu probable étant donné que peu d’investisseurs sont en profit actuellement et du fait du processus de sortie progressive imposé par cette mise à jour. De plus, Ethereum continue d’innover et de se développer, offrant un potentiel énorme pour l’avenir de la finance décentralisée et de l’Internet des objets.

Depuis sa création en 2015, Ethereum a connu une croissance exponentielle, attirant des millions d’utilisateurs et des milliards de dollars de financement. Malgré les défis auxquels il est confronté, tels que la congestion du réseau et la réglementation gouvernementale, Ethereum continue d’innover et de se développer, offrant un potentiel énorme pour l’avenir de la finance décentralisée.

En résumé, la réduction de la quantité d’ETH pourrait avoir un impact sur les prix de la crypto-monnaie à court terme, mais elle pourrait également être bénéfique à long terme pour l’adoption et la valeur d’Ethereum en tant qu’écosystème blockchain.

Sources : Ultrasound Money

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *