Compute North placé en instance de faillite

Minage bitcoin faillite

Encore un marché baissier difficile pour les acteurs qui minent du Bitcoin (BTC) et d’autres crypto-monnaies. Les gains étant beaucoup moins important que lors du marché haussier, certaines entreprises comme Compute North sont obligées de mettre la clé sous la porte car elles ne sont plus rentables.

Quand l’hiver crypto frappe de plein fouet les mineurs de Bitcoin

Si vous suivez régulièrement le cours du Bitcoin et des autres crypto-monnaies, le cycle baissier ne vous aura probablement pas échappé. Ce cycle est une période très difficile pour les mineurs de Bitcoin car leur rentabilité est moindre.

Dans le cas des entreprises comme Compute North, ce sont des entreprises qui proposent des services d’hébergement et d’installations de minage de crypto-monnaies à échelle industrielle. Leurs infrastructures leur permet d’offrir une grande quantité de matériel de mining ainsi qu’un pool de minage Bitcoin. Avec cette méthode de fonctionnement, cela permet de réduire les coûts de fonctionnement et donc d’offrir des opportunités à ses clients dont certains de renom comme Marathon Digital ou encore Compass Mining.

Néanmoins, cette période qualifiée « d’hiver crypto » conduit à une perte de la rentabilité de la majorité de ces acteurs. C’est d’ailleurs pour cette raison que le 22 septembre dernier, Compute North a déposé une demande de mise en faillite auprès du tribunal des faillites des États-Unis pour le district sud du Texas. Cette procédure relative à la protection du chapitre 11 de la loi sur les faillite est d’ailleurs déjà en instance devant le juge David Jones.

Cette procédure soit permettre à la société de poursuivre ses activités et élaborer un plan pour rembourser ses créanciers. En effet, il faut savoir que Compute North doit environ 500 millions de dollars à 200 créanciers. Néanmoins, la totalité des actifs détenus ne seraient elle, équivalente qu’entre 100 et 500 millions de dollars.

Un retard qui aurait causé la faillite ?

D’après le journaliste David Pan chez Bloomberg Business, Compute North aurait été impacté par le retard d’une grande installation de mining au Texas. Toujours d’après ses éléments, l’installation n’aurait pas pu être exploitée pendant plusieurs mois, ce qui aurait causé des pertes importante pour l’entreprise.

« L’énorme installation minière de 280 MW de Compute North au Texas était censée faire fonctionner des appareils de minage en avril, mais elle n’a pas pu le faire en raison d’approbations en attente. Entre ce moment-là et la fin de l’année, lorsqu’elle a finalement pu mettre mettre en route les machines, le prix du bitcoin a connu de multiples cycles de baisse, les possibilités de collecte de fonds se sont taries et les principaux prêteurs ont réduit leurs activités » souligne le journaliste David Pan pour Bloomberg Business.

Les effets d’un marché baissier peuvent être dévastateur sur les mineurs de Bitcoin et nous pouvons le constater une nouvelle fois. Le Texas aura beaucoup souffert dernièrement à cause des épisodes caniculaires et des multiples coupures dans le réseau. Espérons que le marché se relève une nouvelle fois de cet épisode baissier et que le temps soit favorable à la reprise de l’activité.

Partagez à vos amis

Articles similaires